La présentation qui suit est un résumé simplifié de l'histoire du Reiki. De nombreux écrits, dont un certain nombre n'ont pas été authentifiés, peuvent présenter des versions sensiblement différentes. La description générale réalisée ci-après retrace les éléments reconnus à ce jour.

C'est autour de 1920 que ce qui allait s'appeler Reiki a été découvert (on dit souvent redécouvert car pratiqué il y a de nombreuses années mais oublié par la suite) et adapté par un moine japonais, le Docteur Mikao Usui (1865–1926).

Mikao Usui a passé une grande partie de sa vie à la recherche des clefs de la guérison physique et spirituelle. Il en trouva le principe dans des écritures Bouddhiques très anciennes auxquelles il eut accès. Il souhaitait comprendre comment les guérisons dites "miraculeuses", relatées dans de nombreux écrits de toutes époques, de toutes civilisations et de toutes religions pouvaient se réaliser.

C'est après une retraite de 21 jours sur le Mont Kurama au Japon (voir la vidéo ci-dessous), qu'il a fait une expérience d'éveil (satori) qui lui a permis d'accéder à l'énergie universelle.

Il utilisa l'énergie universelle durant les 6 années qui suivirent sur lui-même et sur autrui. Il adapta un protocole qui devint une méthode à part entière (appelée Reiki Usui) et qui apporta de nombreux soulagements. Compte tenu de l'efficacité de cette méthode et de la "publicité" réalisée par le "bouche à oreille", Mikao Usui réalisait de nombreux soins.

Il comprit que seul, il était limité dans l'étendue des bienfaits qu'il pouvait apporter. Il décida donc de former des personnes à son art, afin de dévelloper les bienfaits du Reiki. Afin de donner la possibilité aux personnes choisies d'accéder à l'énergie, il élabora des protocoles d'initiation (appelés aussi harmonisation). En effet, maîtriser la technique d'imposition des mains du Reiki ne sert à rien  si l'on n'est pas relié à l'énergie universelle (tout le monde ne dispose pas de la capacité d'accéder à l'énergie par l'intermédiaire d'un satori...).

Quelques années plus tard, Chujiro Hayashi, un officier de la marine à la retraite se joint à lui et devient son principal collaborateur. Usui l'initie au Reiki et en fait son successeur lors de sa mort en l'initiaant à la Maîtrise de Reiki. Chujiro Hayashi a la responsabilité de perpétuer et protéger le Reiki.

Hayashi crée une clinique de Reiki à Tokyo destinée à soigner les maladies et toutes sortes d'affections. Il prodigue aussi des cours de Reiki pour former des praticiens, répondant ainsi à la volonté de Mikao Usui de développer les bienfaits du Reiki. 

En 1935, Mme Hawayo Takata s'était rendue au Japon pour se faire soigner d'une tumeur. Elle devait subir une intervention chirurgicale mais préfera plutôt se faire soigner par l'énergie Universelle Reiki dans la clinique du Dr Hayashi. Ce fut dans cette clinique que pour la première fois Mme Takata reçu des traitements de Reiki. Après sa guérison, elle décida d'étudier le Reiki auprès de Chujiro Hayashi.  Elle progresse rapidement et rentre à Hawaï une fois la formation terminée. Elle dispense le Reiki à Hawaï et finit par atteindre le grade de maître Reiki, après initiation par Chujiro Hayashi. Elle succède à ce dernier après sa mort en 1941. C'est Mme Takata qui fait connaître au monde occidental le Reiki. Jusqu'à sa mort en 1980 elle initie 22 maîtres Reiki en Europe, aux Etats-Unis et au Canada.

Jusqu'à aujourd'hui, l'ensemble des praticiens et maîtres de Reiki doit pouvoir justifier d'une lignée (succession de maître formés et initiés) remontant jusqu'à Mikao Usui. C'est le seul moyen de pouvoir justifier qu'une connection à l'énergie a bien été réalisée par un maître précédemment intié.

La lignée dont je suis issue remonte bien jusqu'à Mikao Usui, et ce, depuis 10 niveaux.

 
Vidéo sur le Mont Kurama au Japon